Transition Ecologique et Energétique chez les organismes HLM : une réflexion nécessairement stratégique pour définir votre curseur de radicalité

“- Vous avez déjà pensé à amorcer votre TEE ?

– Pardon, vous parlez de… ?

– Votre Transition Ecologique et Energétique? Je vous pose la question parce que les évolutions climatiques deviennent une réelle préoccupation au sein de notre organisme, tant pour nos collaborateurs que pour nos locataires. Cela pose de nombreuses questions sur nos pratiques et sur la performance de notre patrimoine, sans parler de la réglementation qui va devenir de plus en plus exigeante…

– Oui, je comprends mieux et tiens à vous rassurer tout de suite, on se pose les mêmes questions, sans savoir réellement par où commencer… On entend tellement de choses : bilan GES ou carbone, stratégie bas carbone, les énergies renouvelables, la résilience climatique, les PSP verts, la taxonomie et j’en passe !

– Ce qui est sûr, c’est qu’il faut engager une réflexion concrète qui nous permette de faire des choix pour construire un plan d’actions cohérent, à la hauteur de nos moyens et ambitions.”

 La Transition Ecologique et Energétique, késako ? 

Un petit décryptage s’impose, car il est vrai que le sujet est complexe.

Globalement, la transition peut être traduite comme l’évolution des modèles existants afin de les rendre plus résilients face aux dérèglements climatiques et moins impactants à l’avenir. Au vu de l’urgence et de l’ampleur de la tâche, on peut d’ailleurs préférer le terme de “transformation” à celui de “transition”.
L’approche écologique, quant à elle, correspond à une solution globale qui vise à repenser nos façons de consommer, de produire, de travailler et de vivre ensemble pour créer un système plus vertueux.
Enfin, l’approche énergétique vise une réduction de consommation énergétique et le remplacement des énergies fossiles épuisables par des énergies renouvelables et la réduction des consommations énergétiques, particulièrement par la mutation des patrimoines existants.
L’amorçage de cette réflexion s’avère complexe car il y a beaucoup de normes, beaucoup de choses à faire, beaucoup de termes sibyllins, et surtout beaucoup d’incertitudes sur le rapport coûts/impacts et la capacité à faire. Toutefois, à l’échelle d’Aatiko, nous avons pu observer à plusieurs reprises qu’entreprendre cette démarche fait sens pour les parties-prenantes d’un organisme HLM et permet de fédérer les équipes qui s’animent autour d’un objet commun, porteur de sens.

Extrait et (très) librement traduit du site internet DILBERT ©

 De la nécessité pour les bailleurs sociaux d’impulser une démarche de transition stratégique et fortement engagée 

Aujourd’hui, le changement climatique est devenu factuel et fait l’objet de nombreuses préoccupations citoyennes et politiques, se traduisant par des mesures fortes qui doivent être appréhendées. Pour exemple : la réforme DPE, la stratégie nationale bas carbone, l’éradication des passoires énergétiques, la zéro artificialisation nette, la décarbonation, la taxonomie, etc.
S’inscrire dans la transition écologique et énergétique comporte plusieurs défis pour les acteurs du logement social :

  • Devenir un acteur de premier plan pour répondre aux enjeux des politiques publiques territoriales ;
  • Détenir et développer un patrimoine plus résilient et moins impactant, garantissant sa pérennité et par conséquent l’amélioration du confort et de la qualité de vie au sein des logements ;
  •  Accompagner les locataires vers cette transition (notamment en réalisant à terme des économies de charges) ;
  • Accompagner ses collaborateurs afin de devenir des acteurs au service de la TEE.

Nous savons qu’il est complexe de faire évoluer nos fonctionnements et habitudes, notamment lorsque les changements concernent :

  • Le patrimoine existant, impliquant des investissements lourds ;
  • Les occupants du parc, nécessitant beaucoup de temps sans réel gage de réussite.

 Alors comment faire ? 

Anticiper et construire une stratégie pour ne plus subir les évolutions règlementaires ! La TEE doit nécessairement être transformée en opportunité à l’échelle des organismes.
Pour cela, nous préconisons d’en faire la pierre angulaire de votre stratégie d’entreprise en vous engageant sur des leviers impactants définis selon vos critères. Cela suppose en amont d’avoir mené à bien un travail de concertation auprès de vos collaborateurs pour déterminer votre degré de radicalité dans la démarche de transition et de le traduire en objectifs cohérents, réalistes et soutenables. Ces mêmes objectifs coconstruits en interne seront intégrés à la stratégie d’entreprise et suivis dans le temps grâce à la PMO, puis partagés avec vos parties prenantes, notamment au sein de vos rapports extra-financiers ou rapports d’activité, adossés à des indicateurs clés de performance.
La mise en œuvre d’une telle démarche nécessite de recourir à des connaissances, compétences et savoir-faire spécifiques et techniques.

 L’approche Aatiko, une approche qui fixe l’ambition et priorise les actions aux côtés d’experts 

C’est en réponse à notre dernière conviction que nous avons constitué un ensemblier de compétences avec différentes structures expertes dans leur domaine : les stratégies de développement durable et de préservation de la biodiversité, la performance énergétique des bâtiments, la stratégie de décarbonation et de bas carbone, la stratégie d’anticipation de la « zéro artificialisation nette », le reporting extra-financier, etc.
La première étape, portée par Aatiko, consiste à établir un diagnostic de vos réflexions et questionnements en matière de TEE à trois niveaux : patrimonial, gestion locative et culture interne. En tant qu’expert sectoriel, notamment dans la conception de PSP et gestion locative de qualité, nous nous attacherons à la définition de votre ambition et de vos besoins.
Ensuite, nous partagerons cette analyse coconstruite lors d’un comité partenarial pour vous proposer un plan de mise en œuvre adapté à votre contexte, à vos moyens et à votre ambition. Le déploiement d’actions pourra être accompagné par l’un de nos partenaires en fonction de vos besoins :

  • Even Conseil : AMO aménagement durable qui conseille et accompagne les porteurs de projet dans la définition de stratégies de développement durable appliquées à la ville, au territoire, et au bâtiment ;
  • La Société Forestière : premier gestionnaire de France de domaines forestiers privés, conseille et accompagne les propriétaires d’actifs dans la gestion et l’optimisation de leur patrimoine vert ;
  • Akajoule : bureau d’études en efficacité énergétique et énergies renouvelables qui intervient dans les domaines de la rénovation énergétique, des énergies renouvelables et de la décarbonation (avec mesure d’impact) ;
  • Citadia : cabinet de conseil en urbanisme et aménagement, spécialiste des impacts et actions à mettre en œuvre pour répondre aux enjeux de la Zéro Artificialisation Nette ;
  • DELPHIS : association de bailleurs et pôle d’innovation pour l’habitat social, qui développe des référentiels et outils de reporting sectoriels pour les organismes souhaitant suivre et rendre compte de leur performance extra-financière et impact local ;
  • DEL&COOP’ : coopérative de conseil et formation et spécialiste de la RSE dans le logement social, qui propose aux bailleurs des formations et accompagnements personnalisés à la mise en œuvre de leur reporting extra-financier et à la valorisation de leurs démarches, en cohérence avec la règlementation européenne et nationale.

Cette méthodologie coconstruite ainsi que notre ensemblier de compétences seront prochainement challengés par une promotion de bailleurs sociaux qui se mobilisent pour expérimenter la démarche !

 

Si vous aussi vous souhaitez ouvrir la réflexion, n’hésitez pas à venir nous rencontrer sur notre stand (G56) au congrès HLM à Lyon les 27, 28 et 29 septembre 2022. Akajoule et Citadia seront présents à nos côtés sur le stand Aatiko mardi 27 et mercredi 28 pour échanger autour de vos questions. 

Delphis et Del&Coop’ auront également un stand sur lequel les rencontrer.

Pas envie d’attendre le congrès ? Contactez-nous d’ores et déjà pour discuter : 

Nicolas MER
Directeur général adjoint
n.mer[at]aatiko.fr
07 63 88 15 39

Carl ABBOUD
Manager
c.abboud[at]aatiko.fr
06 35 54 69 96

Léa BROCHET
Consultante confirmée
l.brochet[at]aatiko.fr
06 12 61 04 44