Congrès USH : et si l’on essayait d’éclaircir le sens des bouleversements en cours ?

Extrait et (très) librement traduit du site internet DILBERT ©

Regarder dans le rétroviseur est un exercice difficile, mais souvent nécessaire pour mesurer le chemin parcouru.

Pour ce qui concerne les acteurs du monde Hlm, l’exercice donne un peu le vertige :

A la rentrée 2017, les préoccupations du moment étaient au bouclage de la CUS et du PSP ou à la digestion de la loi Egalité & Citoyenneté… avec en arrière-plan une ambiance de travail sereine mais lucide quant aux mutations sociétales en cours et aux défis auxquels il fallait répondre : le virage numérique, l’innovation sociale, la rénovation énergétique, la qualité de service, le management horizontal ou la coopération inter-organismes… nous nous souvenons d’une dynamique de transformation des organismes déjà largement installée.

Un an plus tard, RLS et anticipation du vote prochain de la loi ELAN * ont bouleversé le paysage. Cela met, certes, un formidable coup d’accélérateur aux transformations déjà engagées et autorise chacun à tout remettre en question… mais cela donne aussi (et surtout ?) la drôle de sensation de frôler l’excès de vitesse et de ne plus bien savoir où l’on va…

Bref, il y a dans l’air certainement autant d’opportunités de se réinventer que de contraintes opérationnelles insolubles. Et donner un cap à ses équipes apparaît tout aussi nécessaire que compliqué.

Le besoin de SENS est évident et urgent.

Dernière minute :  le texte de loi ELAN est maintenant stabilisé suite à l’accord trouvé par la CMP du 19 septembre. On en retient notamment la fixation du seuil de regroupement à 12.000 logements. Plus de précisions ici 

Congrès USH : et si l’on essayait d’éclaircir le sens des bouleversements en cours ?

Fatigué des interventions plénières au ton convenu ? Lassé d’arpenter les travées d’exposants ?

Et si le congrès était l’occasion d’une franche discussion sur le cap à donner à votre organisme pour les années à venir ?

  • Confrontons nos visions le temps d’un café 
  • Partageons et confrontons nos visions du logement social de demain, de ses acteurs, des tendances à l’œuvre… pour vous aider à forger un cap
  • Profitons de ce moment loin de vos contraintes quotidiennes pour repenser du sol au plafond le positionnement et le fonctionnement de votre organisme
  • Autorisons-nous aussi à rêver un peu !

L’occasion également d’aborder, avec nos consultants et en toute simplicité, les questions et enjeux auxquels se confrontent les organismes dans cette période charnière :

 Enjeu n°1 : Mutualiser ses activités et se rapprocher d’autres organismes (fusion, acquisition, regroupement)

> Quels scénarios de recomposition possibles en fonction des enjeux stratégiques du logement social sur vos territoires : Quel véhicule (SAC de performance, SAC territoriale) ? Quel périmètre ? Pour faire quoi ? Avec qui ?

> Comment conduire au quotidien cette recomposition ?

 

Enjeu n°2 : Se diversifier et optimiser la gestion de ses actifs (hors logement social)

> Comment développer votre capacité à créer de la valeur sur votre territoire ?

> Quels nouveaux produits, activités (voire services) peuvent, au regard de votre territoire, de vos concurrents et de votre fonctionnement, dynamiser votre modèle économique ?

 

Enjeu n°3 : Gagner en performance opérationnelle

> Suis-je efficient sur mes activités cœur de métier : construire, loger et entretenir ? Ai-je encore des marges d’amélioration ? Où se trouvent-elles ?

> Toutes mes activités sont-elles pertinentes ? Nécessaires ?

> Ma stratégie d’allocation des ressources est-elle la bonne ?

> Quels investissements dois-je consentir pour espérer gagner à terme en productivité ?

> Quels modes de gestion des données et de digitalisation des activités peuvent me permettre d’accroître ma performance et d’améliorer le service rendu aux locataires ?

 

Enjeu n°4 : Refondre sa politique patrimoniale et énergétique

> Quel modèle pour l’entretien patrimonial de demain ?

> Quels modèles économiques pour les opérations énergétiques ? Quels sont les nouveaux leviers financiers disponibles ? La vente et le démembrement sont-ils les outils de demain ? Et si oui, quelles conditions de mise en œuvre prévoir 

> Comment optimiser ma stratégie financière au service de ma stratégie patrimoniale ? Quel potentiel financier ? Quel haut de bilan ? Quelle stratégie de prêt au vu des offres allongées ?

> L’agilité patrimoniale et foncière (vente, mobilisation de produits variés…) n’est-elle pas la clé de votre nouvelle stratégie ?
Et bien sûr l’ensemble de nos expertises opérationnelles « historiques » 

Comment nous retrouver ?

Notre carnet de bal commence à se remplir : nous vous suggérons de nous appeler ou de nous envoyer un mail ces prochains jours pour convenir d’un horaire de rendez-vous.

Autour d’un café au bistro du Congrès ou sur le stand de la Caisse des Dépôts et Consignations, aux côtés de la SCET, nous aurons plaisir à échanger autour de vos sujets de préoccupations et à rechercher avec vous la meilleure manière d’y répondre.

 

 

Fermer le menu