Que devient le métier de bailleur social après la loi ELAN ?

4ème édition

Que devient le métier de bailleur social après la loi ELAN ?

Mardi 20 novembre à Paris

Les principales dispositions de la loi ELAN étant désormais fixées, cette journée vise à partager les retours d’expériences en matière de rapprochements entre opérateurs et à se projeter sur un futur possible pour les bailleurs.

Elle sera ainsi organisée en deux séquences :

1/ Quel positionnement demain des bailleurs dans les politiques territoriales ?

Vers un resserrement ou un élargissement de leur rôle dans la fabrication de la Ville ? Comment les évolutions des moyens et des modes de faire modifient l’intervention des bailleurs, pour quels objectifs de politiques publiques territoriales ?

è
une présentation de quelques exemples concrets d’évolution du positionnement d’un bailleur dans les politiques territoriales : la politique patrimoniale et la vente hlm, la gestion de la demande et des attributions, les possibilités de diversification et de nouveaux partenariats

è
une réflexion commune sur l’évolution du positionnement des bailleurs, à travers les témoignages croisés d’acteurs locaux et nationaux des politiques territoriales 

 

2/ Regroupements : retours d’expérience et conséquences pour les organismes de logement social

Différents types de scénarios d’organisations s’offrent aux organismes de logement social : entre stratégies défensives et projet de développement, quels enseignements tirer des premières expériences menées sur les territoires ? quelles contraintes et facteurs de réussite ?

Une présentation des modalités de regroupement prévue par la loi (fusion, filialisation, SAC)
Au-delà des modalités, une proposition de méthode pour réussir à avancer concrètement dans la construction d’un projet stratégique commun.

Les témoignages croisés de 4 bailleurs s’étant concrètement engagés dans les regroupements, sous 4 formes différents (la fusion entre un OPS et une SEM ; la filialisation CdC Habitat ; la création d’une SAC ; la construction d’un projet stratégique de mutualisation des moyens et compétences).

Pour s’inscrire :
Pour les adhérents du réseau SCET, cliquez ici
Pour les non-adhérents, cliquez ici

Centrées autour de l’innovation, proposées aux organismes de logement social, ainsi qu’aux acteurs de la ville et des territoires, Les rencontres des décideurs du logement social associent les compétences d’Aatiko Conseils et de la SCET.

Benchmarks, retours d’expériences, échanges, réflexions prospectives, thèmes d’actualités … tel est le fil de ces rencontres.
• Aatiko Conseils : spécialiste des enjeux et des évolutions du logement social.
• SCET : communauté d’ingénierie et d’expertises au service du développement des villes et des territoires
Les inscriptions sont limitées à 100 personnes, dans le respect de l’ordre des inscriptions. Le coût de la journée s’élève à 250 € HT par personne. Il est gratuit pour les bailleurs membres du Réseau SCET. Il peut s’inscrire dans votre budget annuel de formation.

Fermer le menu