Nos offres d'actualités

Sur la base de nos missions réalisées, nous avons développé des modes de réflexion globaux basés sur:

  • Une connaissance et une appréhension approfondies de vos métiers immobiliers
  • Des convictions fortes inhérentes à notre expérience acquise au travers de nos nombreuses missions déjà menées
  • Des points clé de réflexion vous permettant d'atteindre les objectifs de vos projets

Nous avons illustré nos savoir-faire, autour de certaines de nos offres d'actualité, afin de vous permettre de juger de la pertinence et de l'originalité de nos approches.

Bonjour à tous.

Malgré vos efforts répétés pour améliorer l’attractivité globale de vos solutions informatiques et pour assurer leur adéquation aux besoins de vos métiers, vos SI souffrent toujours d’une mauvaise image.

Le SI des bailleurs cristallise souvent des frustrations. Force est de constater qu’au niveau informatique, enjeux, objectifs, moyens et résultats divergent.

  • Votre DSI propose une gamme de services et de fonctionnalités toujours plus étendue (et onéreuse).
  • Mais les organismes souffrent aujourd’hui chroniquement d’une sous-utilisation globale de leur potentiel numérique et informatique, …
  • … et les équipes métiers ont une mauvaise perception de leurs applications.
  • Cette méfiance croissante a des conséquences directes sur l’atmosphère de travail (un SI défaillant pouvant engendrer des frustrations extrêmes).

 

Image42


Nos interventions auprès des bailleurs sociaux sont :

  • de démontrer à vos équipes Métiers comment les outils numériques peuvent être un levier de rapprochement des ressources humaines, d’efficacité opérationnelle et de libération des tâches aliénantes, …
  •  … là où ils peuvent aujourd’hui être perçus comme des appareils d’asservissement et des contraintes chronophages.

 

Big brother is watching you!

L’entrée dans l’ère numérique va de pair avec l’amorce d’importantes évolutions métiers, et une tendance à l’accélération des changements. Systèmes d’information rimant avec organisation, l’évolution des outils impacte lourdement le quotidien des  acteurs de l’entreprise. Aussi, ces derniers ont tendance à subir le déploiement de nouvelles technologies de l’information, et trouvent dans le SI un facteur de crainte, là où dans un usage privé leur apport est synonyme d’émancipation.

Les symptômes de cette frustration, vous les avez sûrement déjà constatés, sont :

  • Des équipes Métier qui se replient sur leur périmètre d’intervention, ont peur de voir leur champ d’activités restreint par la progression de l’automatisation (l’impact sur l’emploi ou le changement de zone de confort représentent de grands non-dits lors des projets informatiques !).
  • L’utilisation est souvent perçue comme une contrainte : lourdeur des saisies, pénibilité d’usage (interfaces plus ou moins ergonomiques, complexité, ...). Ce déficit d’image est accéléré par la comparaison avec des solutions personnelles innovantes et au top de la technologie (smartphones).
  • Le SI dans son ensemble est ressenti comme un frein à la fluidité des processus courants, un frein à l’innovation, un frein à la production d’aide à la décision, parfois comme un outil d’asservissement ou pire, de surveillance

 


Comment pouvez-vous concrètement améliorer l’appropriation Métier ?

Image31

>  Appréhender conjointement système d’information et processus
On l’a trop souvent oublié, mais un projet informatique est avant tout un projet … organisationnel et humain ! Pourquoi se lancer bille en tête dans la rédaction d’un cahier des charges, alors que l’on veut avant tout améliorer les modes de fonctionnement ? Attaquer vos projets informatiques par la définition d’une cible organisationnelle :

  • Offre une pertinence supérieure dans l’expression des besoins, garante de l’adéquation avec les attentes métiers,
  • Sensibilise les équipes SI aux enjeux des métiers et réciproquement, la sensibilisation des métiers aux contraintes des SI,
  • Favorise l’analyse concrète des retombées (positives ou négatives) du projet : intérêt réel au sens business, positionnement dans la chaîne de valeur, dépendances amont et aval, aptitude à maintenir l’information fiable,
  • Ouvre le débat sur les éventuels replis de périmètres métiers (automatisation de tâches, usage métier non connu du SI, enjeu business transparent), les impacts en terme d’organisation, l'évolution des charges de travail, et l’ouverture de nouvelles perspectives d’utilisation,
  • Permet un travail approfondi sur la conception des écrans utilisateurs (qui ne sont pas de purs objets techniques, mais avant tout des voies d’action pour l’efficience de vos équipes au quotidien),
  • Aborde les questions de plus en plus prégnantes d’éthique numérique.



>  Piloter le SI par la satisfaction durable des Utilisateurs Métiers
La façon la plus certaine d’améliorer la perception des SI par le Métier passe par la mise en œuvre d’un pilotage par la satisfaction. L’évaluation des performances d’une DSI doit notamment être jugée à l’aune de la satisfaction durable de ses clients internes. Cela permet d’évaluer les efforts de positionnement à produire pour l’amélioration de la satisfaction. Couplée à l’intensification de la communication descendante, c’est une vraie démarche de Marketing de la DSI qui vous offrira l’opportunité d’aller vers le « graal » de l’appropriation Métier, à savoir le pilotage par les Métiers des évolutions de leur SI.

>  Développer le Marketing de la DSI
L’implication des métiers dans la vie quotidienne et dans l’évolution du SI ne se fera pas sans un effort soutenu de la DSI dans sa communication interne. Celle-ci doit procurer une meilleure visibilité sur :

  • sa compétence, son savoir-faire, son aptitude à proposer des améliorations (y compris des petits gains),
  • sur le panel de services à disposition (par exemple grâce au catalogue de Services) : assistance bureautique, développement d’automatismes, réalisation de requêtes sur mesure, formation flash sur un point précis, …


Implication des Métiers = Qualité de l’information = Qualité des traitements avals = Gains opérationnels
Image44
>  Arbitrer entre Agilité et Sécurité
L’implication du Métier dans la détermination de la trajectoire informatique est une condition indispensable pour identifier et résorber les tâches informatiques "parasites" (contournements, outils locaux type script ou macro Excel).
Comment en tenir compte et les intégrer dans votre plan d’évolutions informatiques ? Doit-on favoriser l'Agilité, au détriment de la Sécurité ? Le juste niveau du curseur « Agilité / Sécurité » informatique est une décision collective, relevant au final de la politique d’efficience et de sécurité à définir par le Comité de Direction.

>  Générer une émulation collective et des communautés d’intérêt (éventuellement de manière interbailleurs)
Quels que soient les moyens engagés pour la documentation (documents utilisateurs, procédures métiers, …), il est en pratique quasiment impossible de couvrir l’expertise globale et l’expérience opérationnelle de l’ensemble de vos acteurs métiers. Aussi, l’animation du réseau Métier constitue une force potentielle pertinente pour la capitalisation et l’actualisation des savoirs faire SI et métier (nécessité impérieuse avec l’évolution des profils de poste et donc des compétences Métier requises : par exemple pour les gardiens, les CESF, les chargés d’attribution, …).

La formalisation de ces pratiques est également un levier de vigilance vis-à-vis des procédures non acceptables pour le SI (failles de sécurité, impacts avals ...), là où aujourd’hui celles-ci se communiquent de gré à gré sans regard possible des instances SI ou Qualité.
 
>  Animer le « réseau informatique » interne, faute de quoi, il périclite
Si cette approche culturellement différente de votre système d’information ne nécessite pas de changement méthodologique majeur, elle doit s’appuyer sur l’animation d’un réseau Métier (pas uniquement les référents SI, mais aussi et surtout du personnel d’agences, des intervenants de proximité ...). La constitution et l’animation de ce réseau favorisent la montée puis le maintien en compétence des acteurs. A terme, cet investissement humain se traduit par l’émergence possible de méthodes de co-construction de stratégies (telles que schéma directeur informatique, lean management, réduction de l’organisme fantôme, contrôle interne des processus, …).
 
Quelle est l’incroyable force des maisons Google et Apple ? Comment ont-elles pu connaître de telles ascensions fulgurantes ? → les communauté d’addicts (communication virale avant les sorties, béta-testeurs ...) et les communautés de partage (i-store, API Google ...) participent d’une part à l’amélioration des produits et d’autre part appuient largement leur diffusion dans leurs cercles amicaux ou professionnels.
 

Par où pouvez-vous commencer pour réconcilier vos équipes Métier avec les enjeux du système d’information ?
 
ImageHAG6
Aatiko Conseils vous accompagne dans vos démarches au travers :

>  Du réseau Métier :

  • Constitution du réseau : accompagnement à la mise en place, identification des membres, détermination des mécanismes d’animation
  • Audit flash sur l’animation du réseau existant : révision des mécanismes, mesure des impacts réels sur les processus SI


>  Du marketing de la DSI :

  • Elaboration du catalogue de services informatiques (pour vendre le savoir-faire de votre DSI)
  • Valorisation du savoir-faire informatique interne


>  De la co-stratégie :

  • Elaboration du SDSI : prise en compte des éléments de sondage du métier (enquêtes ou remontées réseau) dans la définition de votre schéma directeur et à plus forte raison dans les déclinaisons annuelles en feuilles de route (ou roadmap)
  • Elaboration collective du plan informatique : Mise en place des mécanismes de remontées hiérarchiques, arbitrages échelonnés pour la définition du plan infra-annuel de gains modestes mais visibles (les « petites victoires »)


>  De l’éthique numérique et de la conception d’interfaces organisation / informatique :

  • Audit flash de la culture numérique de votre entreprise
  • Définition de votre charte d’éthique numérique
  • Ergonomie des outils : zoom sur les métiers opérationnels les plus sensibles (identification des outils, bilan des dispositifs d’alarming ...). Intégration dès la conception des contraintes humaines et business pour limiter les effets d’asservissement numérique


>  De la conduite du changement :

  • Elaboration de la communication amont sur un projet : sensibilisation des futurs utilisateurs, gains opérationnels / perspectives business, identification des freins au changement, plan d’actions inhérent, …
  • Accompagnement au déploiement : implication du métier, accompagnement au déploiement, élaboration de la stratégie de déploiement
  • Communication opérationnelle : interventions sur les SI (coupures, choix des canaux), communication sur les évolutions (en particulier dans un contexte AGILE), communication institutionnelle de la DSI

 

>  De la formation :

  • Création de communautés d’intérêt : identification et encadrement de la formation p2p, maintien de l’animation, animation de vos espaces de travail collaboratif

 

Jean-Hervé DUCHESNEJHD - 1211
Associé
06 83 61 28 23