Nos offres d'actualités

Sur la base de nos missions réalisées, nous avons développé des modes de réflexion globaux basés sur:

  • Une connaissance et une appréhension approfondies de vos métiers immobiliers
  • Des convictions fortes inhérentes à notre expérience acquise au travers de nos nombreuses missions déjà menées
  • Des points clé de réflexion vous permettant d'atteindre les objectifs de vos projets

Nous avons illustré nos savoir-faire, autour de certaines de nos offres d'actualité, afin de vous permettre de juger de la pertinence et de l'originalité de nos approches.

Le sujet apparaît de prime abord assez consensuel au sein des bailleurs : il est nécessaire de mieux connaître son patrimoine. Seulement, si l’affirmation de ce constat est assez aisée, sa mise en application s’avère nettement plus délicate :  peu de personnes partagent, au sein des organismes, la même vision de ce que l’on entend par ‘mieux connaître le patrimoine’. De l’expression à l’action, comment engager le projet par le bon bout ?

Immeuble gris ciel


Pourquoi mieux connaître son patrimoine ? Si les motivations sont multiples et peuvent différer selon les bailleurs, on peut néanmoins citer les préoccupations suivantes :

  • Stratégiques : pallier à la perte de connaissance suite au départ à la retraite d’un collaborateur, connaitre le niveau d’investissement optimal garantissant la pérennité technique et commerciale du patrimoine, …
  • Techniques : piloter les arbitrages en matière de programmation de travaux sur les groupes, suivre le niveau de mise aux normes du bâti et des équipements (DPE, amiante, ascenseurs …), usage des plans comme aide à la commercialisation (location ou vente) des biens, …
  • Financières :  mieux arbitrer les choix de travaux relevant de l’investissement ou de la charge, rapprocher la réalité physique du patrimoine avec les immobilisations comptables, maîtriser les surfaces pour facturer les loyers optimaux …
  • ...

rouage orange
Quels sont les écueils fréquement rencontrés ? Une fois le feu vert du projet donné, les difficultés opérationnelles surgissent :

  • Des Directions ne partageant pas les mêmes attentes … :
    • hétérogénéité du sens donné à la notion du patrimoine (les concepts vont de l’accès aux contrats d’entretien jusqu’à la localisation du patrimoine dans son environnement géographique et urbain)
    • priorités données différentes ("faut-il procéder à des relevés de données terrain ou bien mettre en place des états des lieux sur portables?"), …
  • ... conduisant à des projets "feu d'artifice", ...
    • des budgets difficilement contenus dès lors que l’organisme envisage de réaliser des campagnes de relevés sur site (le coût progiciel devient alors une goutte d’eau dans le budget complet du projet)
    • un syndrome fréquent des ‘yeux plus gros que le ventre’ où les réflexions itératives conduisent très souvent les bailleurs à vouloir suivre un nombre très élevé d’informations (dont le coût d’acquisition est élevé et dont la mise à jour ne pourra être ensuite garantie par les équipes !), …
  •  ... et aux résultats parfois décevants :
    • informations patrimoniales devenant rapidement obsolètes
    • manque d’intégration avec les processus de l’organisme (entretien, réclamations, sinistres, réhabilitation, …)

croissance
Comment définir de manière sereine votre projet ?  Nous vous assistons pour cadrer les enjeux et le périmètre de votre projet d’informatisation du patrimoine. Cette réflexion menée à vos côtés se traduit par  :

  • La prise en compte des enjeux de l’organisme, … : l’informatisation du patrimoine n’est qu’une solution technique au service de la stratégie du bailleur. Nous nous appuyons sur votre stratégie d’entreprise à 3-5 ans, afin de vous proposer les typologies d’outils contribuant à l’atteinte de vos objectifs stratégiques.
  •  … pour une meilleure exploitation des possibilités technologiques, … : le périmètre des outils contribuant à mieux connaître le patrimoine est particulièrement vaste : gestion prévisionnelle de l’entretien, état des lieux sur portables, système d’information géographique, armoires à plans, outil de gestion graphique du patrimoine, progiciel de CAO, outil de saisie nomade, …). Nous vous aidons à y voir clair, à les prioriser, à définir leur incidence sur votre organisation, à définir comment les intégrer au mieux dans votre système d’information existant.
  •    ... accompagnée d’une définition adéquate du niveau de détail requis, … : une information n’est pertinente que si elle apporte une plus-value, tout en étant aisément actualisable. Le patrimoine vit : une information patrimoniale valable à l’instant T ne le sera plus 18 mois plus tard. Toute information sans motivation interne de mise à jour ne peut donc être raisonnablement informatisée.
  •   … pour un niveau de coût optimal : hormis les coûts informatiques, il faut tenir compte des coûts d’acquisition de la base des données (surtout si vos plans papiers ont une exhaustivité et une qualité incertaine) et des coûts humains d’actualisation de l’information patrimoniale. Les volets progiciels et technologiques ne représentent parfois qu’une part marginale du coût total du projet.

main
Nos compétences à votre service. Les associés d’Aatiko Conseils cumulent une expérience de 330 projets menés auprès de 210 acteurs de l’immobilier. Cette expérience a été acquise au sein d’Aatiko Conseils ou de leurs employeurs précédents.

Comment progresser dans cette réflexion ? N’hésitez pas à nous joindre, nous aurons grand plaisir à évoquer ces aspects en votre compagnie.

Jean-Hervé DUCHESNEJHD - 1211
Associé
06 83 61 28 23