Nos offres d'actualités

Sur la base de nos missions réalisées, nous avons développé des modes de réflexion globaux basés sur:

  • Une connaissance et une appréhension approfondies de vos métiers immobiliers
  • Des convictions fortes inhérentes à notre expérience acquise au travers de nos nombreuses missions déjà menées
  • Des points clé de réflexion vous permettant d'atteindre les objectifs de vos projets

Nous avons illustré nos savoir-faire, autour de certaines de nos offres d'actualité, afin de vous permettre de juger de la pertinence et de l'originalité de nos approches.

Bonjour à tous,

L’étau des inspecteurs du travail se resserre, un dirigeant d’un organisme est traduit au tribunal correctionnel par un de ses salariés, … l’amiante continue de constituer une bombe à retardement.

Ce n’est pas tout : les prévisions financières du coût de l’amiante dans les prochaines années grèvent fortement sur vos marges de manœuvre. Certains de nos clients doivent même réactualiser leur PSP pour intégrer la dimension amiante.

A l’heure de la construction de vos budgets 2014, peut-être ne faut-il pas négliger l’impact financier de l’amiante ? Quels montants amiante faut-il prévoir dans vos budgets des prochaines années ?

finances

Notre observation des bailleurs face à la réglementation :
Depuis début 2013, nous venons d’assister 16 bailleurs (ESH, OPH et SEM) dans leur stratégie amiante. Il en ressort que :

  • 100% de ces bailleurs respectent la réglementation sur les repérages avant-ventes et avant démolition.
  • 92% respectent la réglementation dans le cadre des gros travaux (dont réhabilitation et gros entretien).
  • 94% des bailleurs ont réalisé les repérages visuels des parties communes (DTA version 2005), mais seulement 10% respectent les obligations concernant la constitution et la mise à jour de ces DTA.
  • Seulement 24 % respectent la réglementation ‘amiante’ pour leurs travaux d’entretien courant.
  • Seulement 5% des bailleurs ont réalisé les DAPP qui devaient être achevés pour … le 31 janvier 2012 !

En synthèse, très peu de bailleurs peuvent être sereins en cas de contrôle par l’Inspection du Travail.

Quels coûts devez-vous prévoir pour la réalisation des diagnostics ?
(Les montants mentionnés ici sont valables pour un bailleur de 10.000 logements, avec environ 8.000 logements antérieurs au 01 juillet 1997. Pour estimer vos propres coûts, une simple règle de trois suffit).

Zoom sur les coûts à prévoir au niveau des repérages visuels :

    • Pour notre bailleur de 10.000 logements, le coût des DTA va s’élever à environ 90.000 € TTC …
    • ... auquel il faut ajouter 160.000 € TTC environ pour les DAPP.

 

Zoom sur les coûts à prévoir au niveau des repérages avant-travaux :
Pour notre bailleur de référence de 10.000 logements, les coûts à budgétiser sont :

    • Soit compris entre 120.000 € et 140.000 € TTC (par an) si vous décidez d'effectuer des repérages uniquement avant des travaux prévus (repérages ponctuels et non exhaustifs).
    • OU compris entre 1.200.000 € et 2.000.000 € TTC, si vous réalisez des repérages avant-travaux a minima sur l’ensemble de votre parc (sur les sols et les faïences).
    • OU Entre 2.000.000 € et 3.600.000 € TTC si vous réalisez des repérages avant-travaux complets au sens de la réglementation (sur les sols, les faïences, les parois verticales et les plafonds).

 

Zoom sur les coûts à prévoir au niveau des interventions en milieu amianté :

    • Pour un changement de sol (en sous-section 4), nous observons un coût moyen de 20€ du m².
    • Pour des travaux d’encapsulage ou de désamiantage sur les faïences/ensembles de douche, nous observons un coût de 2.500 € à 3.000 € TTC par logement.
    • Pour des travaux de désamiantage sur les sols et les faïences, nous observons un coût moyen de 6.000 € à 7.500 € TTC par logement : cela concerne en moyenne 15% des logements de chaque bailleur.
    • Pour des travaux de désamiantage sur l’ensemble du logement, nous observons un coût moyen de … 12.000 € à 13.500 € TTC par logement !

Ces coûts sont bien sûr à multiplier en fonction du nombre de logements amiantés où vous réaliserez des travaux, y compris des interventions d’entretien courant ou de remise en état.

Vos 3 points à arbitrer pour affiner vos budgets amiante !

  • Comment réaliser votre campagne de repérages visuels : en masse ? au coup par coup, avant la réalisation des travaux ? au fil de vos remises en location ?
  • Quelle stratégie de repérage avant travaux mettre en œuvre sachant que les coûts varient de 1 à 20 : au cas par cas ? via campagne généralisée a minima ? via campagne généralisée complète au sens de la réglementation?
  • Quelle politique de désamiantage avez-vous prévu sur vos logements amiantés : pose libre (en sous section IV) ? désamiantage au coup par coup ? désamiantage complet du logement concerné ?

Image33Nos leviers à votre service :

  • 1) Audit flash des pratiques amiante de votre organisme, pour identifier le niveau de prise en compte du risque réglementaire, et préconiser les moyens de respecter la réglementation et de réduire votre niveau d’exposition.
  • 2) Définition des grands arbitrages de la politique amiante de l’organisme, en fonction des coûts amiante identifiés et de vos moyens financiers disponibles.
  • 3) Mise en place des marchés de repérage amiante : de la définition des cahiers des charges au choix des prestataires retenus.
  • 4) Formation / Sensibilisation de vos salariés en fonction de leurs responsabilités (dirigeants, cadres, opérationnels) et de leur périmètre d’activité.
  • 5) Accompagnement spécifique sur le volet employeur et établissement des modes opératoires à mettre en place pour vos collaborateurs.
  • 6) Accompagnement et pilotage de la réalisation du plan d’action et bilan à 12 mois des travaux menés.

 

Matthieu MoogMAM-photo

Consultant

06 83 53 15 40